Manoir de la Sénéchaussée de Lantiern

Nadine et Gwénaël RIO
Lantiern - 56 190 ARZAL - BRETAGNE

GPS : 47,528165 / -2,400393 (Sortie Arzal, route 165)

Tel. +33 9.80.53.50.87 - Port. + 33.6.42.15.58.28
rionadine@manoir-lantiern.com - http://www.manoir-lantiern.com/
TVA - FR 55819322025 - SIRET- 81932202500019

L'histoire...

Chambres d'hotes de charme en Bretagne 

Chambres d'hotes de charme en Bretagne 

Demeure de charme située au sud de la Bretagne, le Manoir de la Sénéchaussée de Lantiern vous ouvre les portes d’un lieu de caractère, atypique & chargé d’histoire. Ici, le moderne s’allie à l’ancien et pour la nuit ou le week-end, nous vous proposons des séjours raffinés, intimes et gourmands.

 

Ce lieu a toujours été un endroit de pouvoir et de spiritualité. Occupé depuis la préhistoire, comme l’attestent  la découverte de haches polies, et lieu de culte pré chrétien, affirmé par la présence symbolique d’un polissoir qui sert de fondation à la chapelle. Lantiern est attesté dans la charte de Conan IV (dite apocryphe) en 1182. Elle relate les donations du Duc à l’ordre des templiers. L’abbé Guillotin de Corson considérait que ce fut une importante commanderie de Bretagne. La chapelle templière (ou plutôt église tréviale) du XIIe, contenait un morceau de la vraie croix, et le village était un passage important pour le chemin de St Jacques de Compostelle. Il faut attendre des aveux de 1574 et 1677 (issus des hospitaliers) pour retrouver des détails sur l’église, là et la confirmation d’un lieu de pouvoir de l’ordre de St Jean. 

En effet le bâtiment qui vous abrite est une sénéchaussée, en équilibre entre les pouvoirs du clergé et de la noblesse, les seigneurs de Broël y ont exercé leur droit de haute, moyenne et basse justice tout au long de l’ancien régime. Outre le Sénéchal, y exerçaient aussi, procureur fiscal, greffier, et des notaires. Certains se basent sur une date inscrite sur une lucarne pour le dater de 1619, d’autres estiment qu’il pourrait être plus vieux, voire construit sur les bases de l’hypothétiquecommanderie. La juridiction y a survécu jusqu’à la révolution, réaffirmant sa légitimité face au pouvoir royal, et aux restes du parlement de Bretagne. On retrouve l’histoire de petit Jean enfant trouvé sur un « fumier »dont la garde y a été adjugée à de bons paroissiens. La maison porte les traces d’une rébellion qui a arraché sans ménagement les grilles des ouvertures. La demeure fut déclassée en « métairie noble »avec droit de dîme, puis en ferme, et subit depuis 8 ans un important travail de restauration toujours en cours. 

Cette demeure chargée d’histoire, tout comme ses hôtes, commencera par vous surprendre, puis par vous intriguer. Plus vous la découvrirez, et plus elle vous posera de questions. Vous sentirez qu’il a quelque chose entre ces vieux murs, une histoire, une présence, peut être une âme. Conçu au départ sans fioritures, ni décoration ostentatoire comme l’était l’architecture templière, mais dans le but d’affirmer son statut, nous avons souhaité que le confort moderne n’altère pas la simplicité et le dénuement de ses origines.C’est une maison où on se sent généralement bien, apaisé, en harmonie avec soi-même.


Nous nous efforcerons de rendre votre séjour dans notre maison le plus agréable & sympathique possible.


Nadine et Gwenaël RIO

Petit lexique historique

ARZAL
Arzal : du celtique « ar » sur-près de et du latin « sal » sel = près du sel
Et viendrait aussi du terme « Harzal »frontière
Arzal est à mi-chemin entre deux presqu’îles qui ont vécu ou vivent encore avec le sel : dans la presqu’île de Guérande, le célèbre sel de Guérande est toujours récolté aujourd’hui.
 
LANTIERN
Lantiern : du breton « lan » monastère et « tiern » chef
Le village de Lantiern est par expérience un lieu de spiritualité et de partage au patrimoine historique riche & mystérieux. La charte de Conan de 1182 mentionne que ce village faisait partie des possessions des Templiers suite aux donations du Duc de Bretagne à l’ordre du Temple.Il serait donc une ancienne commanderie de Bretagne, maison du Temple et lieu foncier d’ordre religieux et militaire.
 
CHAPELLE SAINT-JEAN
Ici vous pourrez y visiter la chapelle Saint-Jean Baptiste de Jérusalem, fondée par les Templiers au XIIe siècle, puis possession des Hospitaliers en 1312 à la dissolution de l’ordre. Etape de la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, cette chapelle abrita jusqu’à la Révolution une croix d’argent avec des reliques de la «vraie croix» rapportées des croisades.
SENECHAUSSEE DE LANTIERN
La maison est une ancienne Sénéchaussée construite au XVI - XVIIe siècle sur ce qui pourrait être les bases de l’hypothétique commanderie. Elle atteste que le village de Lantiern était à cette époque une juridiction territoriale importante où l’on rendait la justice. Les Seigneurs de Broël y exerçaient leurs droits de haute et de basse justice sous l’Ancien régime.
 
GOIVAL
Jean Goival fut un important armateur basé au Croisic, ses bateaux sillonnèrent les mers au 16e siècle. Il était conseiller au parlement de Bretagne. Aidé de maîtres paludiers Batziens (dont un certain François RIO), il fit édifier sur les ruines d’une ancienne saline (mérit) en 1564 une superbe saline qui porte encore son nom. Idéalement placée au coeur du bassin Guérandais, ce joyau d’architecture salicole est toujours partiellement propriété et exploitation de votre hôte.
LENIC-ANDRE 
La saline Lénic André, petite saline de 14 œillets en BATZ est  attestée depuis 1481. Propriété de la famille de Gwenaël depuis des générations, elle a entre autre particularité d’avoir été représentée au xvIIe par un élève de Rembrant.
 
POIVRIERE
Chapeau de la tour... 
La poivrière est une guérite de maçonnerie à toit conique placée en encorbellement à l'angle d'un bastion, de châteaux forts, de tours, de maisons, d'hôtels particuliers ou de ponts. Elle désigne plus tard une échauguette ronde ou une tour polygonale en encorbellement et à toit conique, prenant parfois le nom de tourelle. Par extension, elle désigne toute construction surmontée d'un toit en forme de cône. (Wikipédia)